Nos tutelles

CNRS UTBM

LES AUTRES EQUIPES IRAMAT

CRP2A LAPA CEB

Rechercher





Accueil > Actualités

Publication d’un ouvrage de synthèse sur la sidérurgie ancienne dans l’est du Bassin parisien

par Berranger - publié le

Publication d'un ouvrage de synthèse sur la sidérurgie ancienne dans l'est du Bassin parisien

Cet ouvrage présente la synthèse des réflexions et des résultats développés dans le Projet collectif de recherches intitulé « Les formes d’organisation de la production du fer en métallurgie ancienne dans les ateliers de l’Est du Bassin parisien, de l’âge du Fer au haut Moyen Âge ». Ces recherches ont été conduites de 2006 à 2012 sous la direction de chercheurs du Laboratoire de Métallurgies et Cultures de l’IRAMAT et ont associé de nombreux archéologues issus des trois régions géographiques sur lesquelles ont porté les études, le sud de l’Ile-de-France, le nord-ouest de la Bourgogne et la Lorraine centrale. Ce travail avait pour but d’élaborer, à partir des données issues des opérations d’archéologie préventive, une première analyse des systèmes de production du fer dans ces espaces géographiques aux différentes périodes considérées. L’ambition était de mettre en évidence l’évolution des pratiques techniques et de l’organisation du travail du fer devant répondre aux besoins des sociétés anciennes successives, mais aussi de tenter de corréler les circuits économiques du fer et l’intensité de la production avec les capacités techniques et l’organisation politique et socio-économique qui prévaut au cours des différentes périodes considérées.
La richesse de la documentation rassemblée autorise ainsi à ébaucher une approche novatrice de la production du fer, associant les questionnements sur l’organisation technique de la transformation des minerais en fer métallique, puis en produits forgés, et ceux qui concernent l’organisation structurelle et économique des différents stades de cette transformation. La mise en relation des ateliers de réduction du minerai avec les ateliers de forge où le métal est travaillé doit déboucher ainsi sur une compréhension de l’organisation de « l’industrie » du fer et de son marché.