Nos tutelles

CNRS UTBM

LES AUTRES EQUIPES IRAMAT

CRP2A LAPA CEB

Rechercher





Accueil > Actualités passées

Expérimentations paléométallurgiques à Melle (campagne 2017)

publié le , mis à jour le

Expérimentations paléométallurgiques à Melle (campagne 2017)

Voici les principaux programmes d’expérimentations conduits à Melle cette année dans le cadre du PCR

-  Les creusets de Bouto (Egypte)
La mission conduite par Pascale Ballet sur le site de Bouto dans le delta du Nil a conduit à la découverte d’une série de creusets largement ouverts ayant servi à fondre du cuivre. L’observation de la pâte céramique montre l’usage d’une quantité importante de dégraissant végétale et d’une très faible quantité de terre. Les essais expérimentaux viseront à reproduire ce type de creuset et à apprécier leur tenue au feu.

-  Les wayrachina de Potosi (Bolivie)
Les wayrachina sont des fours andins servant à la réduction des minerais argentifères. Bien que nous sachions que ce type de four est conçu pour fonctionner en haute altitude, nous reconstruirons une wayrachina à Melle afin de tester les données textuelles qui mentionnent l’usage des excréments comme combustible (Capoche, 1585).
Voir : http://www.scielo.cl/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0718-10432014000200005

-  La cémentation de l’or et retraitement des céments (Egypte)
Dans la lignée des travaux entrepris sur l’extraction de l’or dans le Désert oriental égyptien à la période ptolémaïque, nous nous attaquons à une célèbre recette de production d’or : celle d’Agatharchide transmise par Diodore puis Photius. La recette étant complexe et sujette à différentes interprétations, nous tacherons de tester plusieurs chaînes de production permettant d’aboutir à un or pur.
Voir : http://desorient.hypotheses.org/

-  La fusion de la galène de Castel-Minier (France)
Les fouilles de Castel-Minier en Ariège ont livré une fonderie du XIVe s. au sein de laquelle se trouvent les vestiges d’un four de fonte. Une restitution a été proposée à Melle et a donné des résultats très encourageants avec de véritables coulées de plomb. Cette année, la dimension de la cheminée est la variable que nous allons faire jouer afin de définir sa hauteur optimale.
Voir : http://castel-minier.eu/Accueil

-  La coupellation au Laurion (Grèce)
Les mines antiques du Laurion ont fait la richesse d’Athènes. Les travaux en cours sur le mobilier métallurgique lié à la production de l’argent invitent à s’interroger sur le procédé de coupellation conduit par les grecs au IVe siècle avant notre ère. Les expérimentations 2017 viseront à reproduire les coupelles découvertes lors des fouilles conduites par C. Conophagos. Deux types de matériaux seront testés : la cendre d’os et la cendre végétale. L’obtention de ces analogues devrait permettre une comparaison avec les vestiges archéologiques.

-  Le moulin à minerai de Castel-Minier (France)
La préparation du minerai est une des étapes incontournables de la production des métaux non-ferreux. Les meules de broyage sont les vestiges les plus apparents et, dans le même temps, elles posent question quant à leur mise en œuvre. Après 4 ans de préparation consacrés à la taille des meules, à leur installation sur site et à leur motorisation, nous allons enfin pouvoir tester ce système qui participe à l’enrichissement des minerais avant leur fonte.

-  La terre à coupelle de Vialas (France)
La fouille de sauvetage entrepris sur l’usine de Vialas a livré un four de coupellation monumental doté de sa sole non usagée. Parallèlement nous avons découvert un stock de marne dans un des magasins de l’usine. Comme l’indiquent les archives, cette pierre servait à la réalisation de la terre à coupelle. Les études menées au synchroton SOLEIL sur la sole ont montré une stratification que nous chercherons à reproduire expérimentalement mais à une échelle moindre que le four original qui mesure plus de 5 m de diamètre.

-  Réduction des minerais de cuivre (Egypte)
Les premières métallurgies du cuivre posent des questions en relation avec les capacités de fonte des premiers métallurgistes. Des essais en creuset avec des pipes à vent sont envisagés afin de mieux apprécier les quantités qu’il est possible de liquéfier dans un creuset. Parallèlement des expériences de réductions de minerai de cuivre provenant du site de Timna sont organisées en utilisant des fours semblables à ceux de Ayn-Soukhna.